Go to Top

La sieste assassinée

Cet air un peu penché

La joue droite s’incline à peine vers l’épaule. C’est drôle. C’est un geste qu’on voyait faire en couple, avant, quand l’un semblait réclamer quelque chose sans les mots, une caresse, un baiser, l’enveloppement par le bras de l’autre. Un geste comme de lassitude et d’abandon, d’imperceptible bouderie mais de tristesse aussi, l’inclinaison légère de la nuque voulait dire tout ça. Et maintenant, voilà qu’on fait ce geste seul, au milieu d’une place, au hasard d’un trottoir, en marchant plus lentement mais sans s’arrêter de marcher, ou bien assis sur une plage, à la terrasse d’un café, partout. Partout cet aveu de faiblesse, ce besoin d’une voix, d’une présence qu’on n’a pas.

C’est juste pour parler dans le portable,…

微傾的模樣

右邊臉頰微微傾向肩膀。真有趣。以前,我們會看到情侶兩人做這動作,當其中一位似乎無言地在要求些什麼,要求一個撫摸,一個親吻,或暗示另一半摟抱。這動作時而意味著厭煩與懶散,賭氣撒嬌,但也可能是憂傷;只是頸子這麼微微一傾竟然能透露這麼多。而現在,大家是自己一個人擺出這姿勢,可能是在廣場中央,或偶爾在路邊,步伐只是稍稍慢下來,不須停下腳步;或者坐在沙灘上,坐在某咖啡館的露天座……到處,都可以看到這流露出脆弱情感的模樣,需要一個聲音,一個不在身邊的伴。

當然,這只不過是對著大哥大講話罷了……

(Extrait de La sieste assassinée de Philippe Delerm)

Philippe-Delerm

La sieste assassinée de Philippe Delerm Ecrivain français né en 1950 à Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise).
Il est l'auteur de nombreux recueils de poèmes en prose  ainsi que La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules (Gallimard, 1997) qui connut un immense succès.

La sieste assassinée Philippe Delerm (Gallimard, 2000)

誰殺了我的午睡? 菲立普·德朗◎著 / 李淑真◎譯 / 皇冠叢書2002