Go to Top

Le père de nos pères (Werber)

A nouveau, un son étrange. Une respiration profonde. Les enfants ralentissent le pas. Les femelles aussi. Les mâles dominants refusent de renoncer si facilement. Les mâles dominés ne veulent pas paraître aussi poltrons que les femelles. Ils poussent quelques petits cris mitigés comme pour demander au monstre tapi quelque part de se manifester. C’est précisément ce qu’il fait à cet instant. En une seconde, il y a deux morts. Leurs morceaux volent dans le noir. On n’entends qu’un bruit puissant de mâchoires qui se referment pour broyer. On ne discerne pas de quoi il s’agit, mais ça doit être énorme.

又來了,奇怪的聲音。一種深沈的呼吸聲。小孩們慢下腳步。婦女們也一樣。但統治族群的青壯男性拒絕輕易放棄,連平常聽人指使的男性們也不願表現得跟婦女一樣膽小。他們猶豫地發出幾聲輕輕的叫喊,似乎在挑釁窩藏某處的魔鬼。就在此刻,魔鬼果然現身。不到一秒鐘,兩個族人喪生了,一片血肉在黑暗中飛濺,只聽到一個強而有力的咀嚼聲。不知道對方是誰,但可以肯定,牠很龐大。

 (Extrait du roman de Bernard Werber)

Bernard Werber

Bernard Werber est né en 1961. Après des études en criminologie, il décide d'intègrer une école de journalisme et devient un collaborateur régulier du magazine le Nouvel Observateur. À trente ans, il rencontre un énorme succès avec son premier roman, Les Fourmis. Bernard Werber incarne en France un genre dans lequel brillent particulièrement les Anglo-Saxons, qui est celui du roman scientifique. Son œuvre mélange de nombreux thèmes comme la mythologie, la spiritualité, la philosophie, la science-fiction, la biologie et la futurologie.
Les œuvres de Bernard Werber ont été traduites dans plus de quarante langues.
Avec 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde, il est l'un des auteurs contemporains les plus lus.

 

 

Le père de nos pèresBernard Werber (Albin Michel, 2000)

豬羅紀柏納·韋伯◎著 / 李淑真◎譯 / 皇冠叢書2003